Appel à la Mobilisation Collectif Urgence un Toit de Lorient

Publié le par collectifurgenceuntoit

Depuis sa constitution, le collectif 56 « urgence : un toit pour tous » n'a cessé de demander l'application des lois et dans l'urgence la réquisition des locaux vacants de l'Etat ou des collectivités territoriales.

 

Dans le même temps des citoyens solidaires ont suppléé l'Etat défaillant, des particuliers ont logé, nourri et accompagné des familles totalement démunies.

Face à l'insuffisance des réponses de l'Etat, plus que jamais nous dénonçons la politique inique du gouvernement qui ignore délibérément les lois protégeant les plus vulnérables

Le collectif « Urgence : un toit pour tous » se joint à la mobilisation nationale pour le droit à un habitat digne et appelle à se rassembler

vendredi 7 octobre à 18h 
place Aristide Briand à Lorient

Sans drapeau mais avec l'inscription "urgence un toit pour tous" (T-shirt blanc, pancarte...)

pour exiger de l'Etat :

- le déblocage des moyens budgétaires suffisants pour un accueil inconditionnel de toute personne sans abri

- La suspension des domiciliations aléatoires des migrants non accompagnées d'un hébergement

-  Un programme de mobilisation des logements et locaux vides, l’application de la loi de réquisition, le relogement de toutes les personnes et familles
-  Une vraie régulation des loyers, de l’immobilier et du foncier pour rendre le logement accessible à tous, la réalisation massive de logements sociaux, et l’abandon de toute mesures de marchandisation des HLM et un moratoire sur les expulsions.

A cette occasion une caisse de solidarité sera proposée pour aider les familles accompagnées par le collectif et pour participer aux frais engagés par les personnes qui les ont aidées depuis 2 mois

A l'appel de : 

- citoyen/nes indigné/es et solidaires

- ASCEAP, Casi, CCFD56-Terre solidaire, CELEM, CIMADE, Crisla, FCPE 56, Mouvement De La Paix, RESF,

- UdCGT, SUD étudiants , Union syndicale Solidaires.

- EELV, Fedeanar56, Gauche Unifiée, NPA, Parti de Gauche, PCF, UDB.

Pour joindre le collectif 56 : contact56@untoitpourtous.net

                                               http://untoitpourtous.net/

Tract de l'appel :                            

 

 URGENCE : UN TOIT POUR TOUS. 


Décembre 2006 : Nicolas Sarkozy lance pendant la campagne présidentielle : "Je veux que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir. Parce que le droit à l'hébergement, c'est une obligation humaine". 

Été 2011 : le gouvernement ampute de 30 % les moyens allouées aux services d'accueil d'urgence, les mettant dans l'impossibilité de remplir leur mission ; des expulsions continuent à jeter des centaines de familles pauvres à la rue ; la loi Dalo, pourtant votée par l'actuelle majorité, ne peut pas être appliquée ; des familles de demandeurs d'asile, qui ont aussi droit à un hébergement, comme le Conseil d'État l'a confirmé le 5 août 2011, se retrouvent à la rue partout en France, dans l'impossibilité de scolariser leurs enfants. 

Alertés  par la présence d'un nombre croissant de familles sans logement, à Lorient, à Vannes et partout en France, des citoyens  indignés  se sont rassemblés ; le collectif 56 « urgence un toit pour tous  » s'est constitué au mois d'août dans le Morbihan.  

Dès lors des  citoyens solidaires ont suppléé  l'Etat défaillant, des particuliers ont logé, nourri et  accompagné des familles totalement démunies. Le collectif n'a cessé de demander l'application des lois et  dans l'urgence la réquisition des locaux vacants de l'Etat ou des collectivités territoriales . 

Face à l'insuffisance des réponses de l'Etat qui  ignore délibérément les lois protégeant les plus vulnérables le collectif et les citoyens qui le constituent ont pris la responsabilité d'occuper des lieux publics afin d'y loger des familles. 

Nous dénonçons cette politique inique qui stigmatise les plus démunis et impose aux citoyens et aux collectivités locales de se substituer à l'Etat dans son devoir de protection sociale et nous exigeons : 

le déblocage des moyens budgétaires suffisants pour  un accueil inconditionnel de toute personne sans abri 

La suspension des domiciliations aléatoires des migrants non accompagnées d'un hébergement 

un programme de mobilisation des logements et locaux vides, l’application de la loi de réquisition, le relogement de toutes les personnes et familles 

Une vraie régulation des loyers, de l’immobilier et du foncier pour rendre le logement accessible à tous, la réalisation massive de logements sociaux, et l’abandon de toute mesures de marchandisation des HLM et un moratoire sur les expulsions. 


A l'appel de :     

citoyen/nes indigné/es et solidaires 

ASCEAP, Casi, CCFD56-Terre solidaire, CELEM, CIMADE, Crisla, FCPE 56, Mouvement De 

La Paix, RESF, 

UdCGT, SUD étudiants , Union syndicale Solidaires. 

EELV, Fedeanar56, Gauche Unifiée, NPA, Parti de Gauche, PCF, UDB. 

Pour joindre le collectif 56 : contact56@untoitpourtous.net 

 

http://untoitpourtous.net/

Commenter cet article